Préservation de la fertilité avant traitement ou situation à risque pour la fabrication des gamètes et donc la fertilité
 

Certains traitements ou interventions chirurgicales peuvent, en raison de leurs effets secondaires, avoir pour conséquence une diminution ou un arrêt de la production des spermatozoïdes chez l’homme ou des ovocytes chez la femme et donc présenter un risque pour une fertilité immédiate ou future.
Cet arrêt de la production peut être transitoire ou définitif en fonction du type de traitement. Cela se  produit le plus souvent pour les traitements du cancer. Mais dans certains cas, des médicaments ou des interventions chirurgicales employés pour des maladies non cancéreuses peuvent également présenter un risque pour la fertilité. Les médecins qui vous suivent ainsi que nos équipes médicales peuvent vous apporter toute information sur l’existence de risques pour la fonction de reproduction.
 
Dans ce contexte la préservation de la fertilité  est en général possible et fait appel à des méthodes spécifiques qui doivent être mises en place avant de débuter les traitements. Les CECOS sont disponibles très rapidement pour répondre à la demande des patients et de leur médecins.